12/08/2005

Histoire de clefs (suite de fun )

Vous le savez tous , Fun est mon amie, mon miroir …

Et voilà ce matin debout devant la porte de la boutique à 10h , impossible de trouver mes clefs dans le fond de mon sac encombré de mille trucs qui a priori servent (à quoi ?)

Illumination  immédiate , ce n’est pas moi qui ai fermé hier soir , j’avais les mains encombré de paquets …

Elles sont donc en possession de mon ami qui à cette heure s’apprête ,si ce n’est déjà fait, à monter sur son voilier pour donner des cours de voiles aux bambins de l’île !!

Vite mon portable … évidemment le sien ne répond pas .

Coup de fil à un autre copain qui travaille avec lui , …. Zut ! ma batterie est pratiquement vide ….

Contact …. Non, il ne les a pas dans sa sacoche … Il faut donc marcher jusqu’au club de voile pour aller chercher la voiture, (ben oui c’est lui qui l’a ……il m’a déposée devant la poste ce matin )  , puis remonter à Lefkès pour aller chercher les dites clefs qui sont dans la poche de son pantalon ….

Je vous rappelle que nous sommes à la veille du 15 Août et qu’il est impossible de se déplacer plus vite qu’une tortue autrement qu’à pied !

Bref me voici dans ma voiture , en route vers la maison , derrière une file de voitures qui admire le paysage brûlé par le soleil , et je m’aperçois que la jauge d’essence se rapproche dangereusement du rouge … il n’y a pas de pompe à essence sur la route , il faut donc prier pour pouvoir faire l’aller retour .

Retour , la route est de plus en plus ecombrée , l’heure tourne et me voici aux abords de Paroïkia , à l’heure où les ferries déversent un flot de touristes athéniens venus passer le week-end prolongé du 15 août… ½ heure d’embouteillage , avant de pouvoir atteindre le parking , marche à pied dans les ruelles déjà brûlantes … Ouf !  Me voici à la boutique …

La journée ne fait que commencer , et cet après midi je dois aller voir une compétition de Kite Surf , avec le grand champion Dimitri (j’ai oublié son nom de famille) … Je ferais bien de me méfier , je pourrais bien me prendre les pieds dans la laisse des chiens de ma copine Sophie , oublier d’enfiler mon maillot de bain , ou me faire écraser par un surfeur fou emporté par le Meltémi …

 

PS : Toute ressemblance avec des personnages , situations , lieux ….est  purement fortuite. Cette histoire est la dure réalité d’un beau matin d’été sous el soleil grec , et je jure que je n’ai copié sur personne (Fun !)


11:42 Écrit par f | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

bonjour un petit garçon malade et atteint du cancer attend un simple geste de ta part....cela ne te coûtera pas cher et te prendra peu de temps..juste une petite carte postale et pour avoir son adresse il faut cliquer sur son post..mille merci et si tu veux être utile ,tu peux aussi continuer cette chaîne

Écrit par : coco | 12/08/2005

ah ah ah aaaaaaaaaaaaaah!!!!!!!! alors là, on aurait voulu le faire exprès qu'on n'y serait pas parvenu!!!!!!! décidemment, Bella, on a bien des choses en commun.......;-))))))))))

Écrit par : fun | 12/08/2005

salut penelope.... tu t'eclates je voie ....
he c'est quoi ce message de chaine ,,,lamentable !

Écrit par : zelda | 13/08/2005

merci pour loic et je n'a fait jamais fait attention que tu venai de grèce...beau pays.;bisous

Écrit par : coco | 14/08/2005

... il y a des jours où tout va mal, des jours où rien de réussit, il y a des jours où l'on ferait mieux d'rester au lit.... A méditer

Écrit par : mounite | 14/08/2005

et tu es en vacance? Sois plus cool surtout dans une région paradisiaque telle que tu nous là décris...Le stress devrait être absent , non?
Bonne continuation...

Écrit par : soloamor | 15/08/2005

Les commentaires sont fermés.