18/10/2005

Mythologie des Champignons à la Grecque

Je me souviens de l’odeur des feuilles mortes dans la forêt durant nos balades du Dimanche , des sous-bois et des champignons (les plus beaux =les plus dangereux )

Il y avait des petits chapeaux blancs qui si mes souvenirs sont justes étaient les seuls que l’on ramassait , et que l’on mangeait ..

Impossible de me souvenir de leurs noms ???

Ici , pas de Cèpes , de Bolets , ou de Morilles .. Il y a parait – il toutes sortes de variétés , même dans les îles , mais alors je ne sais pas où ils sont planqués parce que moi je n’en vois nulle part .

Pourtant j’ai rencontré il y a quelques jours un « champignologue » (çà existe çà ??) , qui parcourait la Grèce en long, en large et en travers pour les répertorier et …. Les manger !!

Donc il doit bien y avoir des champignons ..

 

Au rayon légumes du marché , je trouve des champignons de Paris géants , des Pleurotes, des gros champignons marrons sorte de Bolets énormes , et pas de Champignons à la Grecque , chez aucun traiteur , ou restaurant , … C’est un mythe çà !

 

PS : Après recherche , les "petits chapeaux blancs " s'appelaient des Coulemelles (voir photo)

 





18:54 Écrit par f | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

C'est comme les "pains à la grecque" ... ... à Bruxelles ...

La déformation auditive, due à la traduction orale de "brood in de gracht"
en flamans, - qui voulait dire plus ou moins "pain (jeté) dans le caniveau ...

Ne te détrompe pas, c'est un biscuit particulier, délicieux, saupoudré au gros sucre, croquant à souhait ...

Bisous

Écrit par : Merlin | 18/10/2005

C'est encore moi ... Il y a bien un champignonniste qui cultive les champignons ...

Mais celui qui les étudie est le mycologue !


Fais bien attention à la bolée aux champignons, c'est comme cela
qu'Agrippine a emposonné son mari Claude.
Bien des choses ...

Écrit par : Merlin | 18/10/2005

Omelettes... Chère Fée,
Quand j'étais gosse, il y avait peu de tracteurs (je suis né à la campagne).
Dans les prairies à crottins de chevaux, on trouvait des champignons du style de ceux de Paris, mais généralement "ouverts" et on les mangeait dans des omelettes...
Les champignons de bois, je n'ai jamais osé les cueillir moi-même.
Actuellement, on en vend des séchés en provenance du Pakistan et de la Chine... (même des morilles) Le prix est surfait, je crois... mais j'ai des goûts rustiques de paysan...
Amitiés.

Écrit par : Armand | 18/10/2005

Pardonne à Merlin ... les erreurs de frappe ...
1.
il fallait lire "flamand" au lieu de "flamans"
2.
il fallait lire "empoisonné" au lieu de "emposonné"

Tu auras sans doute déjà corrigé ...

Bien à toi,

Écrit par : Merlin | 19/10/2005

Armand Je me demande si on ne mangeait pas les même champignons (voir photo) , les miens poussaient dans les jardins .... Pour les sous-bois , pas touche !!!
A la pôele, avec du persil et de l'ail .....
Pour les trucs séchés , .... suis sceptique , reste terrienne et épicurienne , j'aime le vrai et frais !

Écrit par : féescarille | 19/10/2005

Merlin, On avait tout corrigé ;-)

Écrit par : féescarille | 19/10/2005

Champignons de "prairies". Chère Fée Escarille,
Pour savoir si c'est les mêmes: les "miens" avaient les lamelles très légèrement rosées.
Ma maman disait que c'était important... bien que je n'en ai jamais vu d'autres!
Les pieds me semblaient également un peu plus gros... mais il y a plus de cinquante ans de ça!
Amitiés.

Écrit par : Armand | 19/10/2005

Tu sais que sérieusement je suis capable d'aller dans les bois tout près de chez moi et de les passer au peigne fin à quatre pattes pour trouver ceux que j'aime...
MMhhhh, je suis folle de champignons...

Écrit par : Fléa... | 19/10/2005

Les commentaires sont fermés.